La demoiselle oubliée - Angèle DelaunoisLa demoiselle oubliée

(Légende québécoise)

d’Angèle Delaunois
illustré par Pierre Houde

En 1542, Jean-François de Roberval, favori du roi François 1er, vogue vers le Canada. Il commande trois navires et possède droit de vie ou de mort sur la centaine de colons qui l’accompagnent. Parmi ceux-ci se trouve sa lointaine cousine, Marguerite de la Rocque, une jeune demoiselle qui espère devenir la première institutrice à s’établir dans ce nouveau monde. Elle est belle comme un matin de printemps.

Que s’est-il passé pour que Roberval décide de l’abandonner, aux portes de l’automne, sur un petit îlot isolé proche de la côte? Qu’a-t-elle fait pour qu’il la condamne ainsi à une mort probable?

 Extrait

« À la brunante*, le capitaine ordonna d’amener les voiles et de jeter l’ancre. On commençait à manquer d’eau douce. Une chaloupe fut descendue à la mer, chargée de tonneaux. On y ajouta le coffre en chêne de Marguerite. Avec un grand sourire cruel, Roberval se tourna vers sa cousine . « J’ai tenu ma promesse, Madame, de vous conduire saine et sauve en ce nouveau monde. Vous êtes arrivée. Votre voyage s’achève ici. Puisse Dieu vous tenir en sa sainte garde. »

Marguerite aurait pu supplier, promettre, céder. Elle n’en fit rien. Elle descendit dans la chaloupe et s’éloigna du grand bateau, au rythme des avirons. Sans oser la regarder, les matelots la débarquèrent dans l’un des petits îlots de la côte.

 Histoire, amour, jalousie, vengeance, drame, mort, attente, saisons, Nouveau monde.
Sélection Communication-Jeunesse 2009-2010
The Year’s Best list 2009 – Resource Links
Finaliste au prix Hackmatack 2009-2010

REVUE DE PRESSE

« Et c’est avec une écriture intime et respectueuse qu’Angèle Delaunois nous livre cette légende, La Demoiselle oubliée, racontée de façon subjective. Un petit lexique peut aider le jeune lecteur à comprendre certains termes et l’auteure poursuit avec les trois versions de la légende dont elle s’est inspirée. La Demoiselle oubliée devient, par le biais de cette douce plume, une légende inoubliable… »

Isabelle Prévost-LamoureuxLa Maison de l’Éducation – Le libraire

« Quant à la légende, elle prend tout son sens dans le texte d’Angèle Delaunois, qui s’arrête sur le personnage de Marguerite de la Rocque, qui, dit-on, aurait séjourné tout un hiver, en 1542, dans une île isolée à l’embouchure du Saint- Laurent, abandonnée par Jean -François de Roberval venu s’établir au Canada. C’est une histoire touchante, que la prose sensible de l’auteure rend admirablement. »

Isabelle L’Italien-SavardQuébec Français

« Angèle Delaunois m’a fait découvrir cette légende québécoise empreinte à la fois de tristesse et d’un grand courage… elle a écrit cette légende dans une langue très imagée, nous plongeant ainsi au cœur de ce pays sauvage et magnifique. Le récit est agrémenté de quelques illustrations, celle de la page couverture étant particulièrement évocatrice. Espérons que cette très belle version d’une légende québécoise permettra à la demoiselle de sortir de l’oubli. »

Céline RufiangeLurelu
Ce livre est disponible en version numérique sur le site des principales librairies virtuelles.

Korrigan no 14 | À partir de 10 ans |Illustrations intérieures en noir et blanc| 14 cm X 21,5 cm • 80 pages • 9,95 $ | ISBN : 978-2-923234-41-0

Fiche pédagogique

Télécharger la fiche d’activités:  La demoiselle oubliée

La demoiselle oubliée - Collection Korrigan