Tam et Cam - Cécile GagnonTam et Cam

(conte vietnamien)

de Cécile Gagnon
illustré par Jacinthe Plante

Tam et Cam est une histoire traditionnelle de jalousie et de quête du bonheur. Tout comme la Cendrillon que nous connaissons, Tam, l’héroïne, obtient de l’aide pour lutter contre la méchanceté de sa belle-mère et de sa demi-sœur. Ce n’est pas une fée qui vient à son secours, mais Bouddha lui-même. Dans ce conte très cruel, Tam mourra à quatre reprises, sous différentes apparences, mais elle se réincarnera chaque fois, selon les croyances intimement liées au bouddhisme. Si la méchanceté et les enfants maltraités sont les mêmes partout, la simplicité et les qualités de cœur le sont aussi.

Cette histoire nous apporte de nombreuses informations sur le mode de vie d’autrefois et les valeurs vietnamiennes, souvent liées au bouddhisme. Par la magie des mots, nous découvrons certains aspects de l’âme profonde de ce lointain pays.

 Extrait

« Il y a de cela fort longtemps, un couple de paysans vivait simplement dans un village du nord du Vietnam en cultivant le riz. Un jour, l’épouse donna naissance à une jolie petite fille que les parents prénommèrent Tam, ce qui signifie « brisure de riz ».

Peu de temps après la naissance de l’enfant, la mère mourut. Le père se consola de sa perte puis, quelques mois plus tard, il trouva une autre épouse. Une nouvelle petite fille naquit de cette union qu’on appela Cam, ce qui veut dire « son de riz ». Les deux petites filles vivaient ensemble dans la maison des parents. Elles grandissaient côte à côte, chacune avec un tempérament bien différent. Tam était très douce et aimable tandis que Cam se révélait égoïste et jalouse de la peau plus claire de sa sœur.

Un jour, le père trouva la mort dans un accident de travail. À partir de ce moment, une vie remplie de labeur et de frustrations commença pour Tam. En effet, sa belle-mère se mit à la traiter comme une servante, la contraignant à mille tâches domestiques, alors que Cam, sa jeune sœur, passait ses journées à s’amuser et à vivre sans soucis. Tam supportait tant bien que mal d’être ainsi traitée. Elle n’avait personne à qui se confier et nul autre endroit où aller. »

 Jalousie, méchanceté, Bouddha, réincarnation, empereur, vengeance, justice.
Sélection Communication-Jeunesse 2009-2010

REVUE DE PRESSE

« Un conte typiquement vietnamien. Il ressemble beaucoup au conte de Cendrillon que nous connaissons ici à quelques différences près. Composé d’environ 70 pages, il se lit très bien et rapidement. Il est recommandé, comme tous les autres volumes de la collection, pour les jeunes de 10 ans et plus. Tous les volumes sont illustrés en noir et blanc, ceci dit, le livre ne manque pas de vie puisque les illustrations sont très belles et reflètent réellement l’esprit de la culture. »

Vizzion 50.com

« Il y a deux dossiers à la toute fin. Les définitions de la légende, du conte et du mythe permettent de reconnaître les traits spécifiques à chacun. La mise en contexte culturelle offre des précisions qui approfondissent le conte présenté. Ces sources d’information pourraient servir de base à la réalisation d’une recherche en classe. »

Anyse BoisvertLurelu

« Un conte traditionnel vietnamien dont on retrace, dans un dossier qui conclut le récit, les plus anciennes origines en Chine au 9e siècle, bien avant la parution du conte de Cendrillon, dont la première version occidentale date de 1634. Une fascinante découverte à mettre entre les mains des amateurs(trices) de la version Disney. »

SDM
Ce livre est disponible en version numérique sur le site des principales librairies virtuelles.

Korrigan no 16 | À partir de 10 ans | Illustrations intérieures en noir et blanc| 14 cm X 21,5 cm • 80 pages • 9,95 $ | ISBN : 978-2-923234-43-4

Fiche pédagogique

Télécharger la fiche d’activités:  Tam et Cam

Tam et Cam - Collection Korrigan